MacDev Clone 5

Written by Phil on . Posted in Lanceurs

Le Clone 5 est le haut-de-gamme de chez MacDev. Il dispose des caractéristiques suivantes :

– Moyenne pression hautement recommandée, 550psi,  (une pression plus élevée risque d’endommager le solénoïde)
– Valve spool design
– Canon Shift2 de 14 pouces avec insert 0.677, 0.685 et 0.693
– Switch mécanique
– Carte réglable par écran OLED couleur
– poids: 876g (canon et pile inclus)

Le clone 5S pour cette revue est la version purple/lime alias Pokeur. Le clone 5S est annoncé à 1199€, prix client.

L’innovation du clone 5 s par rapport au clone 5 sont le système de purge du regulateur, le bolt doré et la valve en aluminium.

1. Le Gun case

Le gun case vous sera livré entouré d’un carton au design classique de MacDev avec les spécifications du clone 5.
Le gun case du clone 5 a évolué. Il s’agit d’une boite en tissu « faux cuir » maintenu en forme par des mousses rigides à l’intérieur de celle-ci. Le gun case s’ouvre par une tirette horizontale. Une fois le gun case ouvert, on retrouve 2 compartiments. Les compartiments sont composés d’une mousse rigide. Le premier compartiment contiendra votre marqueur.
Le deuxième compartiment contient le tube de graisse, le front shift2 et le back shift2 avec les inserts.

 
On retrouvera dans la cloison séparant les 2 compartiments, un filet qui contient un jeu de clé allen sur un support (ici un Dye tool non compris) , un manuel en papier glacé, un bouchon de canon au design de MacDev et un part kit contenant l’essentiel.

2. Ergonomie

L’ergonomie a évolué. Le clone 5s pèse 876gr avec pile et canon.

La frame (la poignée de la carte) est la même que celle du clone GTi. Le grip du frame tient par 3 vis de chaque côté du marqueur. Attention le grip du clone 5 n est pas le même que le clone GTi, celui du clone 5 a un trou pour le régulateur HP.

La poignée avant dispose d’un grip. Attention cette poignée avant comme celle du drone 2 ne contient RIEN.

 

3. Canon

Le canon est  le shift 2. Le canon se présente comme suivant, on insère les embases mais, contrairement au freak, on les insère par l’avant du back. Le clone 5s est fourni avec une embase 0.677, 0.685 et 0.693. Attention, il est à pas inversé comme les Shaft de Planet Eclipse.

 

4. Gâchette

La gâchette a changé. Elle est en forme de S allongé. Elle est réglable en 4 points (du haut vers le bas) :

  • La 1er vis du dessus (Rest Point) règle le point de repos de la gâchette quand la gâchette n’est pas pressée donc la distance vers l’avant.
  • La 2ème vis (spring tension) règle la dureté de la gâchette (Pull tension),
  • la 3ème vis (actua on point) gère le point d’activation (Switch activation point)
  • La dernière vis (stop point), la vis du dessous, règle la longueur de la gâchette (Pull length) quand celle-ci est pressée donc la distance vers l’arrière.

5. Feeder

Le Feeder est toujours de même conception. Il reste fragile et donc cassable. Il tient par une vis de serrage au corps du marqueur. Le clamp est no-tools. Il suffit de le tourner dans le sens des aiguilles d’une montre pour le serrer et ,dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour le desserrer.
Attention, le feeder est prévu pour casser en cas de choc trop fort. Il est très difficiles chez Macdev de se procurer un feeder de couleur surtout si celle-ci est rare.

6. Le système d’yeux

Le système d’eye cover est conservé. Les eye cover tiennent par une vis. Ils recouvrent les yeux et les ball detent, eux aussi toujours de même conception que le Clone GT.

7. Le système d’air

Le système d’airport a été revu.  Il s’agit d’une pin qui est poussé par la vis du ASA KNOB. MAIS contrairement à l’ancien modèle, l’ASA KNOB n’est plus équipé d’un joint. Celui-ci dans les versions précédentes posait souvent des problèmes, une bonne évolution.

 

8. Le bolt

Le bolt nécessitera un entretien minutieux et régulier. Mais contrairement, à celui-ci équipant le Clone GT, il a été simplifié. Il est no-tools.

 
Il est composé de 6 pièces au lieu de 8 :

  • Le bolt, qui est équipé de 3 joints dont 2 servent de bumper. Attention au joint 16.
  • Ce que nous appellerons la « can » est  équipé de 4 joints dont 2 internes. En cas de fuite par le canon et d’irrégularité de tir, les joints internes sont à contrôler, voir à remplacer. Attention si votre clone manque d’air, je m’explique, il tire le premier coup normalement mais au 2′ tir, le bolt reste « collé ». Outre à la pile qu’il faut penser en premier, il peut s’agir des joints externes qui n’assurent plus une étanchéité parfaite.
  • Le spacer, équipé de 3 joints.
  • Le drive Spring et le Pullpin detent qui servent à amortir les chocs.
  • Le drive cover, équipé d’un joint.
    Soit un total de 11 joints pour 6 pièces. Cela est une nette amélioration.

 

9. Le solénoïde

Le solénoîde reste le standard de Macdev, fixée par 2 vis au corps du marqueur. Il se voit connecté à la carte secondaire. Mais, surtout, il est en contact direct avec la chambre de tir, fini les subplates qui posaient des problèmes d’étanchéité.

10. Le régulateur

Le régulateur a été complètement revu et équipe le Drone 2. Il est situé dans le frame, la poignée arrière.

Il est composé de 4 pièces.

  • Le piston, équipé d’un joint de taille 11, à entretenir
  • Le ressort du piston
  • Une vis, pour régler la vélocité, équipé de 3 joints. Attention au joint 8.
  • Un filtre sur la vis de vélocité.

 

 

 

 
 

11. La carte

La carte est entièrement revue. Elle est alimentée par une pile 9V via un fil électrique. Elle est équipée d’un écran.

Comme dit plus haut, elle est composée de 2 parties, une dans la poignée et l’autre, plus petite, dans le corps du marqueur où les yeux et le solénoïde font connexion. Donc fini les câbles électriques qui passaient par la poignée.

Celle-ci se règle comme l’ancienne en pressant la gâchette à l’allumage pour entrer dans le menu.

Le menu a été divisé en 4 sections : profil, settings, préférences et système. Le profil vous permettra de choisir votre mode de jeu et cadence de tir, le menu settings permet de régler les paramètres de tir (dwell, etc.), le menu préférence vous permet de régler les paramètres qui ne sont pas liés au tir comme le son de la carte, et enfin, le menu système vous permet de remettre, par exemple, à zéro la jauge de pression.

Via l’écran, vous pouvez contrôler votre mode de jeu, le nombre de billes par seconde ainsi que la pression dans votre subplate soit de manière chiffrée ou alors via un diagramme.

En over pressure, votre marqueur émettera une alarme sonore.

 

12. La poignée

La poignée n’a pas changé. Le gris du frame tient toujours par 3 vis de chaque côté de la poignée.
La poignée tient de manière classique par 2 vis au corps du marqueur. La première se trouve entre le régulateur et le cadre de la gâchette. La deuxième se trouve derrière la poignée.

 

 
 

Galerie de photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le test pratique

Ce qui surprend lorsqu’on joue avec une Clone 5S, c’est son kick, qui est très faible ainsi que sa régularité. Il a une bonne réactivité de tir (en réglage légal). Il conserve son tir tendu mais tout de même un peu moins que le clone GTi.

 

 

En Conclusion

Le Clone 5S reste, pour nous, l’un des meilleurs spool valve (culasse fermée) sur le marché actuellement si on ne tient compte que de ses qualités de tirs. On le disait déja pour ses prédécesseurs, malheureusement ses pièces (carte, solenoid, visserie) sont fragiles et le SAV est, par moment, difficile en Europe.

A ce jour, 10/6/17, si nous devions établir un TOP 3 dans les marqueurs spool valve sur le marché (attention nous n’avons pas testé le Luxe Ice), il serait comme suivant :

1/ GEO CS1
2/ CLONE 5s
3/ Dye m2

 

vidéo de promotion :

 

Les conseils de Blacktiger

Nous vous recommandons l’achat d’un général part kit pour avoir tout les joints nécessaires.

Et n’utilisez que la graisse MacDev pour les marqueurs MacDev!

Si votre clone 5 tire à une vélocité trop faible ou que votre bolt ne se déplace pas correctement, change le joint #16 du bolt

 

Menu de la carte :

Profile :

Load profile

Save profile

Fire mode : millenium, auto, semi, ramp, PSP ramp, PSP burst

max ROF : 10.3 bps (vous assure une marge de sécurité vis-à-vis de l’arbite).

ROF cap : on/off

Le menu Ramp config n’est accessible que si vous sélectionnez le Fire mode Ramp. Attention ici nous vous donnons les valeurs de base. Des réglages dits « borderline » peuvent être apportés.
Ramp start (5bps), Ramp stop (5bps), Ramp reset (5.0 bps), Semi shots (3shots), Max burst (3 shots)

 

Settings :

Dwell : 9 ms, celle-ci doit être adaptée en fonction des conditions climatiques extrêmes.

Debounce : 5 ms, elle peut être réduite à 2 ms pour plus de sensibilité au tir.

Eye delay : 5 ms

Eye sensivity : 10

Bolt delay : 8 ms

Clearing shoot : on

Fsdo time : 10 sec, il s’agit du temps pour lequel le marqueur se considère au premier tir.

Fsdo dwell : 2.5 ms, il s’agit de la valeur supplémentaire de dwell ajouté lors du premier tir.

 

Preference :

boot screen : on/off

sound : on/off

auto power off : 30min

ROF meter

 

System:

total shots

version

zero pressure

factory reset

 

Tags:

Trackback from your site.

Leave a comment

Rejoignez-nous aussi sur: