L’Etek 5 (Planet Eclipse)

Written by Phil on . Posted in Lanceurs

L’Etek 5 est le milieu de gamme de chez Planet Eclipse pour les marqueurs à culasse ouverte. Il dispose des caractéristiques suivantes: etek5_black

– Haute ou basse pression (haute pression recommandée)
– Régulateur SL4
– POPS (On/Off/Purge System)
– Canon Shaft4 14,5 pouces avec embase 0.693
Cure V bolt
Déclenchement du tir via Switch mécanique
– Carte réglable via des flash de couleurs ou via un écran LCD (disponible fin janvier)
– poids:  1013 g (canon et pile inclus)

L’Etek 5  de cet article est l’édition Black. Il est annoncé à 509,95€, prix client.

L’innovation de l’Etek 5 par rapport à l’Etek 4 vient du remplacement du bolt et du régulateur, ce qui en fait un marqueur plus silencieux avec moins de kick, plus régulier et avec plus d’autonomie que son prédécesseur.

1. Le Gun case

Le gun case vous sera livré dans une boîte en carton au désign de l’Etek  5 qui est la même que celle du GEO 3.5 et du LV1. Nous noterons le professionnalisme et le sérieux de la marque qui place un logo +18ans sur la boîte. On sent que Planet Eclipse est une marque responsable.

Le gun case de l’Etek  5 est une boite en plastique rigide qui s’ouvre par une tirette horizontale. Celle-ci voit ses couleurs revues comme vous pouvez le voir sur les photos. Quand vous le recevrez, le gun case sera recouvert d’un film plastique transparent. Une fois le gun case ouvert, on retrouve 2 compartiments. Les compartiments sont remplis d’une mousse rigide. Le premier compartiment contiendra votre marqueur, ainsi qu’un jeu de clé allen sur un support, un superbe manuel en papier glacé, un bouchon de canon, un tube d’huile et un part kit complet.

Le deuxième compartiment contient le front et l’embase 0.693. L’emplacement pour placer 2 embases et un front supplémentaire y est déjà prévu.

IMG_4676IMG_4677IMG_4678IMG_4679 IMG_4680

 

 

2. Ergonomie

L’Etek 5 voit son ergonomie totalement modifiée. Le grip de la poignée est similaire à celui du LV1. Il tient par 2 vis de chaque côté. Le régulateur reçoit un grip. Le grip du régulateur contrairement à celui du LV1 est en une pièce, malgré cela il permet, comme le LV1, des mouvements de torsion et de rotation par la main. Pour démonter ce grip, veuillez vous référer à la partie « régulateur »

Physiquement l’Etek 5 a pris du volume. Il est clairement plus massif. Il pèse 1013 g.

IMG_4683 IMG_4681

3. Canon

Le canon reste le Shaft 4, qui est le canon standard chez Planet Eclipse. Il est fourni avec une embase 0.693. Le canon, une fois monté, fait 14.5’’.  Point de vue qualité de tir, il équivaut ses concurrents comme le Dye Ultralight.

Le Shaft 4 est à pas de vis cocker. Il est à noter que le pas de vis pour la jonction avec le front est inversé.

D’autres embases sont disponibles en 0,681,0,685 et 0,689. Si vous souhaitez un canon plus long, notez que Planet a sorti un front de 16″, qui n’existe qu’en noir.

Parenthèse : le vaste débat  du 14″ contre le  16″: En dehors des considérations de place dans le jeu, le 16″ n’a que, comme avantage, d’avoir une précision à LONGUE distance supérieure au 14″. De plus cela est marginal, vu que la guidance de la bille est plus longue, la pression nécessaire pour une même portée est plus faible donc la consommation d’air est réduite ainsi que le kick et le risque de casse de bille. MAIS nous insistons que ce point, sur la consommation d’air, est plus théorique qu’autre chose.

IMG_4686

4. Gâchette

Le déclenchement du tir de l’Etek 5 se fait via un switch mécanique. La gâchette ne subit pas de modification.trigger

 IMG_4696 IMG_4711 IMG_4710

Pour régler votre gâchette:

La vis A : Il s’agit de la vis de course vers l’avant. Dévissez la pour augmenter la course. Vissez la pour diminuer la course.

La vis B : Il s’agit de la vis de course vers l’arrière. Dévissez la pour augmenter la course. Vissez la pour diminuer la course

La vis C : Il s’agit de la vis de l’aimant pour la souplesse ou la raideur de la gâchette. Dévissez la pour rendre votre gâchette souple. Vissez la pour rendre votre gâchette dure.

gachette




5. Feeder

Le feeder en matériaux composite est de conception robuste. Il est indépendant du corps du marqueur, ce qui lui vaut d’être serré au corps du marqueur via une vis. Le réglage de la vis de serrage du loader se fait aussi à l’aide d’une clé allen.

Petite particularité, le feeder est décallé par rapport à l’axe du marqueur afin de réduire la casse de bille.

Malgré leur conception robuste, tous les feeder de Planet Eclipse sont cassables. En cas de chute, Planet préfère voir le feeder se casser plutôt que les os de leur propriétaire, encore une preuve de responsabilité civile.
 IMG_4685

6. Le système d’yeux

Les eye cover recouvrent toujours les yeux et les ball detent. Ils tiennent au marqueur via une vis. Le système ne subit pas d’évolution.

En cas d’absence de bille, le flash clignotera jaune. Le marqueur ne tirera pas.

En cas de présence d’une bille, le flash clignotera bleu clair. Attention, le marqueur peut tirer.

Pour éteindre les yeux : Maintenez enfoncé le bouton de la poignée jusque le flash de lumière flash mauve lentement. Attention, le marqueur peut tirer.

En cas de blocage : En cas de problème des yeux, le flash clignotera mauve rapidement. Attention, le marqueur peut tirer.

IMG_4734IMG_4733IMG_4459

Remarque : Ne pincez pas les câbles électriques avec les eye covers au risque d’endommager ceux-ci. Si vos eye covers ne se mettent pas en place correctement ou que vous devez forcer pour les visser, c’est que le câble électrique est dans le chemin.

7. Le système d’airoops

Le système d’air ne subit pas d’évolution. Il s’agit toujours d’un anneau à visser pour permettre la circulation d’air dans le marqueur. Nous vous recommandons d’utiliser la haute pression (800psi) pour avoir le bon débit d’air à tout moment dans votre marqueur.

 

 

IMG_4687 IMG_4699



8. Le bolt

Le système de propulsion voit une évolution digne du LV1. Il est composé de 2 éléments :bolt

– Le bolt (le cylindre noir) est le CURE V. Il est équipé d’un bolt tip comme le GSL pour réduire la casse de bille.
– Le rammer (le cylindre argenté en métal) est le Zick 3. Comme celui du LV1, il voit une modification de ses joints. Antérieurement les 2 joints responsables de l’étanchéité de l’air à savoir le premier et le troisième en commençant par la tête du rammer, était un joint 9 et 11 NBR70. Or, maintenant comme le LV1, il s’agit d’un 10 et 11 NBR70. La forme arrière du Zick 3 rappelle celui du LV1 mais la partie avant qui est arrondie sur le LV1 ici est cylindre pour frapper la valve.

Il est à noter que la valve et l’exhaust valve sont aussi modifiés. D’habitude la valve est maintenue en place par une vis sous le corps du marqueur. Ici elle est plus similaire a un « clips ». Il est probable que cela soit une évolution qui se retrouvera sur le prochain EGO. Nous vous rappelons que la valve un sens. Placée la à l’envers et vous verrez une forte baisse de votre vélocité avec une incapacité de l’augmenter au-dessus de 200 fps.

Le rammer cap (le capot derrière le rammer) peut être vissé et dévissé à la main. Une encoche est prévue pour cela.

 IMG_4700 IMG_4701 IMG_4702

9. Le solénoïdesolenoid

Le solénoïde ne subit pas d’évolution. Il est toujours démontable mais nous ne vous recommandons pas de le faire. Cette pièce est une affaire de spécialiste. Bref pour résumer ce point, N’Y TOUCHEZ PAS ! En cas de panne, référez vous à un Tech Planet Eclipse.

 

 

IMG_4713 IMG_4716

Pour votre information : A l’intérieur de celui-ci, se trouve une piston avec 4 joints non fournis dans le part kit. Il ne sert à rien de les graisser, ni de les changer pour le plaisir, sauf en cas de fuite.

Le solénoïde se visse par 2 vis en croix sur un manifold en plastique. Or si vous vissez trop fortement le solénoïde sur celui-ci, vous risquez de craquer le plastique et provoquer une fuite d’air. Le manifold tient, lui aussi, par 2 vis allen au corps du marqueur. Entre chaque pièce se trouve un joint qui est graissé à l’usine. Il ne sert à rien, de nouveau, de démonter le solénoïde et le manifold pour graisser à nouveau ces joints. Cela n’est pas nécessaire.

 

10. La valve

Le système de valve ne possède pas de levier profilé comme le LV1.  La valve est, toujours, situé entre le marteau (rammer Zick 3) et la soupape d’échappement (exhaust valve) qui est utilisé pour séparer l’action du rammer et de la culasse (bolt, ici appelé Cure V) de l’action de la valve.

La soupape n’est pas pas équipée de joint. La valve possède un joint. Il est recommandé de ne pas démonter les valves des Etek comme des EGO sauf en cas de fuite. Une fuite de valve peut être du à l’un de joint mais plus probablement à de la saleté, une poussière entre la valve et la soupape coté LPR.

La particularité de la valve de l’Etek 5 vient dans le fait que celle-ci est maintenu avec un clip circulaire et non une vis de même taille. Cela facilite le démontage, le clip pouvant être manipulé à la main.

 IMG_4726 IMG_4728 IMG_4730 IMG_4732

11. le LPRLPR et regulateur

Le LPR permet de diminuer encore la pression de l’air venant du régulateur avant qu’il atteigne le solénoïde. Cela permet de réduire la force avec lequel la culasse  (bolt) va frapper la bille et donc réduite la casse de bille.

Le LPR ne se situe plus à la même hauteur du marteau mais dessous. Il est de composition entièrement revu. Pour ceux qui ont eu l’habitude démonter leur LPR, vous aurez l’impression qu’il est monté à l’envers. Il est composé d’un piston avec un joint, un ressort, du corps et d’une vis de réglage pour ajuster votre LPR.

Le LPR de l’Etek 5 se règle de la façon suivante : vous devez visser la visse de réglage du LPR puis dévisser un tour complet.

IMG_4729

12. Le régulateurLPR et regulateur

L’Etek 5 hérite du régulateur en place sur tous les marqueurs « haut de gamme » d’Eclipse, le SL4.

Le régulateur  SL4 inline est la 4ème version de ce régulateur. Il est globalement identique à son prédécesseur sauf pour la forme de son corps. Il est composé de 6 joints et d’un seal qui amortit la chute du piston. Sous le seal, on retrouve
un ressort. Ce ressort ne s’use pas à court terme. Il est rare de devoir le changer. Entre le seal et le ressort, on trouve le Purge Poppet Assembly qui fait jonction entre les 2 et permet de centrer le ressort dans son emplacement.

A la jonction avec le corps du marqueur, on trouve un filtre maintenu par une vis.

Point de vue différence avec le régulateur SL3 :

  • Le piston du régulateur SL4 est plus court que son prédécesseur.
  • Le ressort du piston du SL4 est doré et non argenté comme dans le SL3.
  • L’Ajuster Top (pièce doré de la vis de vélocité) présente des orifices plus petit et de forme ronde sur le SL4. Une volonté de réduire la pression dans le SL4 ???

Note pour le démontage :

– Retirez le macroline.
– Dévissez le Regulator bottom en écartant le bout inférieur du grip (près la vis de réglage de vélocité). Ainsi vous pourrez faire glisser vers le bas le Regulator Swivel.
– Faites glisser le grip. Ainsi le régulateur pourra être dévissé.

IMG_4718 IMG_4719 IMG_4720 IMG_4721 IMG_4723 IMG_4724 IMG_4725

13. La carte

L’Etek 5 conserve une carte plus basique que les GEO ou EGO mais qui a évolué. Il vous est possible d’adapter un écran sur cette carte (disponible fin janvier). Il est à signaler que sous la plaquette qui occupe la place de l’écran se trouve un QR pour faciliter la commande de votre écran.

IMG_4695 IMG_4694 IMG_4693

Les réglages possibles via la carte vont à l’essentiel (voir en fin d’article le menu de la carte). Les réglages sans l’écran se font via des flash de couleur.

mode de tir ROF sensor off ROF factory reset dwell

Pour allumer votre Etek 5, pressez le bouton d’allumage au-dessus de l’écran sur la poignée. Le flash va être bleu. Relâcher le bouton, le flash va clignoter jaune si il n’y pas de bille dans la chambre de tir. Si il y a une bille, il va clignoter vert.

Pour couper les yeux, maintenez enfoncer le bouton d’allumage, jusqu’à ce que le flash devienne mauve.

Pour éteindre votre Etek 5, maintenez enfoncer le bouton d’allumage, jusqu’à ce que le flash devienne rouge.

Pour accéder au menu :

– Allumez votre Etek 5 (sans air)
– Dévissez le gris de la poignée
– Repérez le bouton rouge sur la carte
– Pressez le bouton rouge si le flash clignote vert, la carte est verrouillée. Si le flash clignote rouge, la carte est déverrouillée.
– Eteignez votre Etek 5
– Pressez la gâchette en continue, allumez votre Etek 5. Le flash va s’allumer bleu.
– Relâcher le bouton d’allumage, 3 flashs blanc vont apparaitre puis le flash va apparaitre en continu rouge, vous êtes dans le premier de la carte.

IMG_4688 IMG_4689

 

IMG_4698 IMG_4690

Le test pratique

Le test de l’Etek 5 a été effectué avec de la G.I. 3 étoiles et mesuré à l’aide d’un chrony dit « la boite rouge ». Le test a été réalisé le 21/12/14.  Nous étions sur un terrain Indoor. La température était d’une dizaine de degré. La bouteille d’air utilisée est la même à savoir une pure energy avec preset  haute pression à 800 psi.
L’embase du canon était celle d’origine. Lors du test, l’embase était de 0.693.

Le test réalisé est un test sorti de boite. Rien n’a été fait sur le marqueur sauf le réglage de la vélocité et de la carte. La moyenne de l’écart type est de 4,4 fps. En comparatif l’EGO LV1 est à 4,2 fps.

Etek 5

Lors du test, nous n’avons pas eu de casse de bille. L’Etek 5 a un tir similaire au LV1. Il a nettement moins de kick que son prédécesseur. Point de vue bruit, il est nettement réduit. Selon loin planet Eclipse, l’autonomie est augmentée mais nous n’avons pas pu vérifier cela. 

 

Galerie de photos

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

L’Etek 5 est réellement un LV1 low cost. N’espérez pas avoir la réplique d’un LV1, il y a une raison pour laquelle il y a une telle différence de prix ;-). Pour son prix (plus de la moitié d’un LV1), nous sommes ravis de toutes ses performances. L’Etek 5 est une réelle amélioration de la gamme Etek. On se retrouve dans la même situation que le jour où Eclipse a sorti le LV1. A l’époque, la différence entre l’EGO 11 et LV1 était extrêmement marquée. Nous sommes exactement dans la même situation entre l’Etek 4 et 5.

Nous avons appréciéNous n'avons pas aimé
Prix très correctLa carte est compliquée à régler avec les flashs de couleurs.
La qualité Planet EclipseLes possibilités de menu réduit.
La facilité d'entretienSon poids
La fiabilitéEmbase d'origine 0,693
Le kick réduit
Le bruit réduit
La régularité de tir grâce au SL4
La possibilité d'ajouter un écran à la carte

 

Les conseils de Black Tiger :

Gardez les paramètres d’origine et le bolt d’origine.

Prévoyez également des embases plus serrées.

 

Bonus

Vidéo de lancement :

 

Menu de la Carte :

Une fois dans le menu de la carte,

Pour entrer dans un sous menu, pressez pendant 3-4 secondes et relâcher le bouton d’allumage. Introduisez la valeur souhaitée en pressant le nombre de fois requise sur la gâchette. Une fois fini, pressez rapidement une fois sur le bouton d’allumage, le flash de l’Etek va informer que la valeur est  entrée et mémorisée en flanchant vert puis il va revenir automatique au menu principal. Pour changer de menu, pressez la gâchette jusqu’à attendre le sous menu voulu.

Pour qu’une valeur soit acceptée par la carte, il faut qu’après l’encodage, la carte doit flacher 3 x VERT. Si elle flache rouge, la valeur est refusée.

 

En rouge, il s’agit du menu de tirmode de tir

  • Valeur 1 : Uncapped Semi

Ici les tirs se font de manière semi automatique sans limite de cadence de tir si ce n’est que la vitesse de vos doigts sur la gâchette.

  • Valeur 2 : Capped Semi

Ici les tirs se font de manière semi automatique avec limite de cadence de tir à 15 bus (bille par seconde)

  • Valeur 3 : PSP 12.2

Ici le mode de tir est celui de la PSP (avant 2015). La cadence est de 12,2 bps par défaut. Le ramping ne se déclenchant que par la suite de 3 tirs (pression sur la gâchette).

  • Valeur 4 : MILL 10.2

Ici le mode de tir est celui du Millenium. La cadence de tir est de 10,2 bps par défaut. Le ramping ne se déclenchant que par la suite de 3 tirs (pression sur la gâchette).

 ATTENTION, une fois la valeur encodée, PRESSEZ une fois rapidement le bouton O pour valider votre valeur.

 

En vert, il s’agit du ROF on, donc de la cadence de tir avec les yeux allumés. Ce réglage se fait de 4 à 15 bps. Le réglage peut être affiné à 0,1 bps.ROF

Exemple : vous souhaitez régler votre Etek a 10.4 bps. Menu Vert. Pressez 2 secondes le bouton O, la lumière s’éteint. Pressez 10 fois la gâchette, une fois rapidement le bouton O, 4 fois la gâchette et enfin le une fois le bouton O.

 

ATTENTION, une fois la valeur encodée, PRESSEZ une fois rapidement le bouton O pour valider votre valeur.

 

 

 

 

 

 

 

En bleu, il s’agit du ROF off, donc de la cadence de tir sans les yeux allumés. Ce réglage se fait de 4 à 15 bps. Le réglage peut être affiné à 0,1 bps. Par défaut, le ROF OFF est de 10.factory reset

Exemple : vous souhaitez régler votre Etek a un ROF OFF de  10.4. Menu Bleu. Pressez 2 secondes le bouton O, la lumière s’éteint. Pressez 10 fois la gâchette (pour les unités), une fois rapidement le bouton O, 4 fois la gâchette (pour les dixièmes) et enfin le une fois le bouton O.

 

 

ATTENTION, une fois la valeur encodée, PRESSEZ une fois rapidement le bouton O pour valider votre valeur.

 

 

 

 

 

 

 

En mauve, il s’agit du réglage de la dwell. Ce réglage se fait de 8 à 16 ms. Un flash vaut 0,1 bps. Par défaut, ne touchez pas à la valeur de la dwel, elle est réglée pour les situations les plus courantes.dwell

 

ATTENTION, une fois la valeur encodée, PRESSEZ une fois rapidement le bouton O pour valider votre valeur.

 

 

 

 

 

 

 

En bleu ciel, il s’agit du réglage du Debounce soit la sensibilité de la gâchette. Ce réglage se fait de 1 à 10 unité. Un flash vaut 1 unité. Nous vous recommandons de le placer sur 2.debounce

 

ATTENTION, une fois la valeur encodée, PRESSEZ une fois rapidement le bouton O pour valider votre valeur.

 

 

 

 

 

 

 

En bleu foncé, il s’agit du réglage pour mettre à nouveau les paramètres d’usine. Pour cela, aller dans le menu de la carte, pressez 2 secondes le bouton LOCK sur la carte. La lumière flachera bleu.ROF sensor off

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour connaitre, la valeur encodée dans votre carte, sur la couleur du menu, pressez une fois rapidement le bouton O. La lumière le nombre de fois la valeur encodée.

Tags:

Trackback from your site.

Leave a comment

Rejoignez-nous aussi sur: