Le GSL (Planet Eclipse)

Written by Phil on . Posted in Lanceurs

GSL-PureLe GSL est le TRES haut-de-gamme de chez Planet Eclipse pour les marqueurs à culasse fermée. Il dispose des caractéristiques suivantes:

– Haute ou basse pression (haute pression recommandée)
– Régulateur SL4
– POPS (On/Off/Purge System)
– Valve spool design
– Canon SL3 14,5 et 16 pouces avec embase 0.689, 0.685 et 0,681
– Cure bolt ST3
– Switch mécanique et optique
– Carte réglable par écran LCD compatible E-portal
– poids: 911 g (canon et pile inclus)

Le GSL de cet article est l’édition Pure2. Il est annoncé à 1699€, prix client.

 

1. Histoire du GSL

Le GSL a mis du temps à être développé.

Les travaux sur le premier SL, basé sur un Geo, ont commencé en février 2008. Ce modèle est connu comme étant le SL91 qui a atteint le statut de culte au sein de la communauté de paintball avec seulement dix unités produites ; il s’agit de l’un des plus rares marqueurs jamais conçu.
Avance rapide jusqu’à la fin de 2013 et nous avons vu la première véritable édition limitée SL du GEO ; Le GSL
Tout comme tous les autres SL avant lui, le GSL apporte quelque chose d’un peu spécial. Dans ce cas, il s’agit d’une fusion étonnante de la technologie et des caractéristiques du GEO 3 ,de  l’Ego LV1 et de l’Ego CSL avec toutes les idées nouvelles développées spécifiquement pour le GSL .
La gamme SL a toujours été un petit peu plus spéciale par son exclusivité et son utilisation de pièces sur mesure qui ne sont pas utilisées par les autres modèles. Le GSL ne fait pas exception car pratiquement chaque partie métallique externe est fabriquée en nombre limité pour une utilisation exclusivement sur le GSL.
Mécaniquement le GSL varie aussi considérablement par rapport au GEO 3 sur lequel il est basé.
Les filets des vis ont été remplacé par un nouveau système de libération rapide.
Le bolt  IV  contient les mêmes pièces que le nouveau bolt ST3 mais avec une extrémité super molle. Outre le mécanisme de libération rapide évident, le bolt IV a été développé pour augmenter encore l’efficacité déjà impressionnante de la plate-forme GEO 3. Les équipements internes comportent une nouvelle voie de détection de pression qui permet au proshaft de réagir plus rapidement et plus tôt dans le cycle pour piéger plus de l’ air dans la chambre de pression. Cet air n’a pas d’effet significatif sur la vitesse de la bille. Le bolt IV évite ainsi le gaspillage d’air à chaque tir en augmentant l’efficacité globale sans aucun impact négatif sur le son.
Extérieurement, le GSL intègre le régulateur SL4 avec l’air pipe transfer et les grips de l’EGO LV1 .
Bien sûr, le corps , le capot et le cadre se combinent harmonieusement l’un dans l’autre aidant à mettre un accent agressif sur le fraisage 3D usiné et le corps fini à la main. Le GSL existe en 3 coloris: PURE2, PRESTIGE et VYPR.

1378795_10151801751343876_1404053612_n

2. Le Gun case

Le gun case vous sera livré dans une boîte en carton au désign du GEO 3.1. Nous noterons le professionnalisme et le sérieux de la marque qui place un logo +18ans sur la boîte. On sent que Planet Eclipse est une marque responsable.

IMG_2346 IMG_2347

Le gun case du GSL est le même que elui du GEO 3. Il s’agit d’une boite en plastique rigide qui s’ouvre par une tirette horizontale. Quand vous le recevrez, le gun case sera recouvert d’un film plastique transparent. Une fois le gun case ouvert, on retrouve 2 compartiments. Les compartiments sont composés d’une mousse rigide. Le premier compartiment contiendra votre lanceur ainsi qu’un jeu de clé allen sur un support, un superbe manuel papier glacé, un bouchon de canon au design du GSL, un tube de graisse, un part kit complet, une deuxième gâchette traditionnelle en S, le E-portal, une deuxième culasse, un réhausseur de POP et un porte clé à l’effigie du GSL.

La deuxième culasse est équipée d’un joint épais qui permet de tirer de la bille plus fragile.

Le deuxième compartiment contient 2 front (14,5 et 16 pouces) et 3 embases 0.689, 0.685 et 0,681.

IMG_2348 IMG_2349 IMG_2352 IMG_2353 IMG_2354 IMG_2355 IMG_2356
 

3. Ergonomie

L’ergonomie est la même que pour l’EGO LV1, c’est-à-dire excellente. Les grips sur les poignées sont les mêmes que ceeux du LV1 à l’exception de la partie supérieure du grip du régulateur qui, sur le LV1, recouvre le LPR.

Lors de la sortie du LV1, nous avions très peur que  l’air transfert pipe, le tube noir entre le régulateur et la poignée, ne gène les doigts mais ce n’est pas le cas. Planet nous met donc un grip sur le régulateur (la poignée avant) en conséquence le grip rend le régulateur plus gros. Donc, en position normale, l’air transfert pipe ne gène pas. Il faut forcer la position de sa main tenant le régulateur pour attendre l’air transfert pipe, de plus l’air transfert pipe est bas au mieux ce sera votre annulaire qui pourra le toucher. Au premier abord, on a l’impression que le grip du régulateur est gros mais c’est une illusion d’optique. Le grip du régulateur est profilé vers l’avant ce qui l’amincit. L’air pipe transfer a été modifié sur le GSL comme sur le GEO 3.1 pour être plus facile à manipuler.

Au niveau du grip de la poignée arrière (FRAME), en comparaison avec celui du GEO 3, le grip du GEO 3.1, et aussi du LV1, est plus gros au niveau de sa base.

IMG_2358 IMG_2360

 

En comparaison avec le GEO 3.1, le GSL est de même taille et de poids. Hormis son désign épuré, la seule différence physique vient de son BOLT BONNET (détaillé plus bas) pour l’extraction du bolt.

 

4. Canon

Le canon est le SL3. Il s’agit d’un canon à pas Cocker. Comme le SHAFT4, le pas de vis pour la jonction avec le front est inversé. Le GSL est fourni avec 3 embases 0.689, 0.685 et 0.681 et 2 front de 14.5’’ et de 16″.  Point de vue qualité de tir, il nous a paru équivalent au SHAFT4. La différence entre le SL3 et le SHAFT4 serait, purement, une question de design.

 IMG_2357 IMG_2380 IMG_2378

 

Parenthèse : le vaste débat 14″ contre 16″.  En dehors des considérations de place dans le jeu, le 16″ n’a que, comme avantage, d’avoir une précision à LONGUE distance supérieure au 14″. De plus cela est marginal, vu que la guidance de la bille est plus longue, la pression nécessaire pour une même portée est plus faible donc la consommation d’air est réduite ainsi que le kick et le risque de casse de bille. MAIS nous insistons que ce point, sur la consommation d’air, est plus théorique qu’autre chose.

5. Gâchette

La gâchette montée sur le GSL est la gâchette BLADE. Celle-ci est de forme arrondie et s’approche de celle du luxe. La gâchette est réglable de manière très précise et extrêmement sensible.

Elle est réglable en 5 points.

Il y a donc 5 vis de réglage :
1/ La front stop screw pour la course vers l’avant,
2/ La rear stop screw pour la course vers l’arrière,
3/ La magnet return strength screw qui est utilisé pour régler la force avec lequel la gâchette retourne à sa position de départ via l’aimant de la gâchette,
4/ La micro-switch activation screw pour ajuster le point d’activation de la gâchette,
5/ La spring return strength screw qui est utilisé pour régler la force avec lequel la gâchette retourne à sa position de départ via le ressort de la gâchette.

La gâchette est maintenue par 2 vis sous la poignée. Il vous faudra démonter celle-ci pour pour pouvoir accéder aux vis de la gâchette.

IMG_2389 IMG_2388 IMG_2353 IMG_2362

Un mot sur le déclencheur de tir : A dire que ces concurrents emploient toujours la technique du switch (lamelle en métal sur la carte), Planet propose un deuxième système de déclencheur de tir, un déclencheur optique. Par défaut, le lanceur est sur l’optique et le système de switch est coupé malgré que vous entendiez toujours le clic du switch. Ce système nous paraît meilleur car inusable contrairement au switch qui reste une pièce mécanique. Mais si vous souhaitez passer sur le switch, référez-vous au réglage via la carte.

 

Petite note, la gâchette Blade est parfaitement compatible sur la poignée du LV1 et du GEO 3.1.

IMG_2517

 

 

6. Feeder

Le feeder est de même conception que le GEO 3. Il est de conception robuste. Il est indépendant du corps du lanceur ce qui lui vaut d’être serré au corps du lanceur via une vis. La vis pour régler le serrage du loader se fait aussi à l’aider d’une vis mais qui est assez grosse pour être prise par les doigts.

Petite particularité, le feeder est décalé par rapport à l’axe du lanceur afin de réduire la casse de bille.

Malgré leur conception robuste, tous les feeder de Planet Eclipse sont cassables. En cas de chute, Planet préfère voir le lanceur se casser plutôt que les os de leur propriétaire, encore une preuve de responsabilité civile.
IMG_2359 IMG_2361

7. Le système d’yeux

Les eye cover sont identiques à ceux du GEO 3. Ils recouvrent toujours les yeux et les ball detent. Ils tiennent au marqueur via une vis.

Particularité par rapport au GEO 3.1, la pointe avant-inférieure des eye cover a été coupée pour facilité l’extraction des eye cover lors de vos entretiens.

Pour éteindre les yeux : allumez votre GSL et pressez le bouton supérieur jusqu’à ce que la courbe supérieure du logo représentant les yeux s’éteigne. La démarche est la même pour les rallumer.

Malfunction des yeux : Si les courbes représentant les yeux deviennent un rectangle, vous avez un problème. Un conseil, nettoyez vos yeux correctement et vérifiez votre pile.

IMG_2386 IMG_2385

8. Le système d’air

Grâce au nouveau régulateur SL4 équipant le GEO 3.1 et LV1, le GSL peut fonctionner en basse ou haute pression jusqu’à des pressions de 800 psi. Il est recommandé de jouer en haute pression. Le régulateur est fait pour. Ce n’est pas une question de pression mais de débit d’air par votre bouteille.

L‘airport et on/off est de conception similaire au système d’airport et on/off de l’ego 11 si ce n’est qu’il n’y a plus de macroline mais un canal (air transfert pipe) passant par la poignée. L’air transfert pipe est équipé de 2 joints de taille différente qui ne nécessitent pas d’entretien régulier, juste un fin graissage. Le problème est que si vous souhaitez entretenir votre régulateur, vous devrez démonter celui-ci. Donc faites attention lors de la remise du air transfert pipe en place, par exemple : en le mettant dans le bon sens. Il est à noté que l’airport sur le GSL est de forme plus ergonomique que celui qui équipe le GEO 3.1 et le LV1.

Selon des tests, le GSL est capable de tirer 11 pots de 160 billes + loader. Il est certain que son autonomie est supérieure au GEO 3.

IMG_2363 IMG_2364

9. Le bolt

Le système bolt du GSL est différent de celui équipant le GEO3.1. Au niveau de son extraction du corps du marqueur, contrairement au GEO 3.1, le proshaft n’est pas vissé. Le proshaft est équipé d’un système d’ouverture, le BOLT BONNET, facile d’emploi, qui ressemble à simple clip. Il vous suffira de lever celui-ci pour lever la pin qui retient le bolt pour enfin tirer celui-ci en arrière pour extraire le bolt.

IMG_2365 IMG_2366 IMG_2367

Le système de bolt est toujours composé de 3 pièces : le bolt, la can alias canette et le pro shaft.bolt GSL

  • Le bolt ST3, donc celui mis d’origine, est équipé de 3 joints. Les 2 joints de devant servent comme bumper, amortisseurs. Tandis que le joint de derrière est responsable du maintien de la pression dans la chambre de tir avant. A la différence du cure ST qui équipe les GEO3.1, le bolt est percé d’orifices rectangulaire à sa base.
  • La can est équipé de 2 joints externes et un joint interne. Les 2 joints externes permettent d’assurer l’étanchéité pour la pression du solénoïde. La principale différence entre le bolt du GSL et du GEO3.1 est que celui du GSL est visé au proshaft.
  • Le pro-shaft est équipé de 6 joints, un bumper et un ressort. Le joint avant est responsable de la pression dans la chambre arrière.

Donc au total, le system bolt est composé de 12 joints.

 

Un deuxième cure permet de réduire la casse de bille juste par la présence d’un petit rebord sur celui-ci pour lever légèrement la bille suivante pour éviter qu’elle se fasse couper par le bolt lancé vers l’avant.

IMG_2368 IMG_2369 IMG_2370 IMG_2371 IMG_2372 IMG_2373 IMG_2374 IMG_2375 IMG_2376 IMG_2377

10. Le solénoïde

Le système bolt du GSL est le même que le GEO 3.

Le solénoïde est réglable par une vis sur le cadre de la gâchette. En fait, le réglage ajuste l’évacuation de l’air du solénoïde ce qui influence la vitesse du bolt. Cela a pour conséquence de modifier le bruit du marqueur, la consommation d’air et surtout le comportement du lanceur vis-à-vis de la bille.

Un mot sur les solénoïdes de chez Planet Eclipse. Ils sont produits dans la même usine que les dye et machine. Mais les solénoïdes sont produits totalement à part. Ils sont conçus chez Planet et non chez cette usine. C’est Planet qui impose son concept et l’usine ne fait que le produire. Ce qui montre le pôle de recherche chez Planet.

Précision, le solénoïde n’est pas démontable et cela est fait volontairement. Le joint sous le solénoïde n’a pas besoin d’entretien régulier voir jamais et n’a pas de réel besoin de graisse. Cependant, pour améliorer l’étanchéité, nous vous recommandons d’humidifier votre joint avec de la graisse Planet. Humidifiez, mais pas tartinez !!!!

IMG_2387

11. Le régulateur

Le régulateur  SL4 inline est la 4ème version de ce régulateur. Il est globalement identique à son prédécesseur sauf pour la forme de son corps. Il est composé de 6 joints et d’un seal qui amortit la chute du piston. Sous le seal, on retrouve un ressort. Ce ressort ne s’ouvre pas d’usure à court terme. Il est rare de devoir le changer. Entre le seal et le ressort, on trouve le Purge Poppet Assembly qui fait jonction entre les 2 et permet de centrer le ressort dans son emplacement.

A la jonction avec le corps du marqueur, on trouve un filtre maintenu par une vis.

Point de vue différence avec le régulateur SL3 :

  • Le piston du régulateur SL4 est plus court que son prédécesseur.
  • Le ressort du piston du SL4 est doré et non argenté comme dans le SL3.
  • L’Ajuster Top (pièce doré de la vis de vélocité) présente des orifices plus petits et est de forme ronde sur le SL4. Une volonté de réduire la pression dans le SL4 ???

IMG_2392 IMG_2391 IMG_2384 IMG_2393 IMG_2394

 

12. La carte

La carte du GSL est de même conception que celle GEO 3. La programmation serait à priori identique donc il est possible de mettre une carte de GEO3 sur un GSL. Il n’y aurait que le logo GSL qui serait remplacé par le logo du GEO et vis-vers-ça. La carte est logée comme à son habitude dans la poignée arrière (FRAME).

Le grip de la poignée s’ouvre par 2 vis de chaque côté de la poignée. Pour plus de facilité lors du remontage de celui-ci, Planet Eclipse a prévu des aides pour maintenir le grip en bonne position.

IMG_2382 IMG_2383

La carte dispose d’un écran pour la facilité des réglages.

IMG_2397

Une fois allumé, l’écran de la carte affiche :affichage

  • « The user selectable display option » est, par défaut, le compte à rebours. En pressant sur le bouton supérieur, vous pourrez remplacer le compte à rebours par le compteur de bille ou un graphique représentant le nombre de bille/seconde moyen (the actual rate of fire) ou un graphique représentant les pics de billes/seconde maximals (peak rate of fire). Les graphiques affichent 2 valeurs. La valeur supérieure affiche la valeur mesurée. La valeur inférieure affiche la valeur que le GSL est sensé reproduire. Pour régler le compte à rebours, référez vous dans le menu de la carte à la section Game Timer.
    Pour remettre les différentes valeurs à zéro, maintenez presser le bouton inférieure.
  • « The break beau sensor system indicator » représente l’état des yeux.
  • « The battery level indicator » représente la jauge de la pile.
  • « The loch indicator » est représenté par un cadenas. Il s’agit de l’état du verrouillage de la carte. Comment déverrouiller ou verrouiller votre carte ? Une fois, le marqueur allumé, repérez sur la carte de votre GSL le bouton rouge. Pressez dessus pour déverrouiller ou verrouiller votre carte.
  • « The sound indicator » représenté par un logo en forme d’haut-parleur pour vous informer si les alarmes sont activées.
  • « The trigger detection indicator » est en forme de triangle qui précise l’activation de la gâchette.
  • « The aux out indicator » ne s’affiche que si votre carte est connecté à un PC.

La carte est alimentée par une pile 9 V. Il est dommage que la connection entre la pile et la carte soit se fasse par l’intermédiaire de plots. Nous aurions préférer un connecteur à clipser sur la pile. Nous vous recommandons de ne pas employer de pile rechargeable pour une histoire d’intensité. Oui, les piles rechargeables ont le bon potentiel mais pas le bon ampérage (intensité). L’ampérage d’une pile rechargeable est en moyenne de 800 milli ampère / heure. Une pile Energy Paintball , Duracell ou autre a en moyenne une intensité de 1100mA (milli-Ampères).

Pour éteindre votre GSL, maintenez le bouton central pressé ou pressez 2 fois le même bouton très vite. L’écran affiche Turn Off. Pressez dès lors encore une fois le bouton central et votre GSL s’éteindra.

Pour accéder au menu de la carte, une fois sur l’écran Turn Off, pressez sur le bouton supérieur ou inférieur pour faire défiler le menu dans le sens comme dans le manuel ou à l’inverse de celui-ci. Notez que le menu est accessible même si la carte est verrouillée. Par contre, si la carte est verrouillée, vous ne pourrez pas modifier les valeurs.

Turn off

 

Que dire sur les réglages de la carte ? Voir en fin d’article notre traduction et explication du menu de la carte ainsi que les valeurs par défaut.

Nous vous rappelons que la carte est réglable via un PC. Il vous est fourni, à l’achat de votre GSL, l’E-Portal qui permet en outre de personnaliser le logo sur l’affichage de votre GSL.

 
 

13. La poignée

La poignée est similaire à celle de l’EGO LV1.

La poignée est équipée d’une valve (solenoid flow restrictor (SFR)) pour la pression de sortie du solénoïde. Nous vous recommandons de la placer sur la position ouverte au maximum. La poignée est tenue au lanceur par 2 vis.

IMG_2396

Devant la gâchette, on trouve un joint entre le solénoïde et le SFR. Ce joint ne souffre pas d’usure et ne nécessite pas d’entretien en particulier.

IMG_2390

 

Le test pratique

Le test du GSL a été effectué avec de la G.I. 3 étoiles et mesuré à l’aide d’un chrony dit « la boite rouge ». Le test a été réalisé le 19/01/13. Il faisait humide mais nous étions à l’intérieur . La température était de 9°C. La bouteille d’air utilisée est la même à savoir une pure energy avec preset  haute pression à 800 psi.
L’embase du canon a été choisie correctement. Lors du test, l’embase était de 0.685.

Lors du test, nous n’avons pas eu de casse de bille. Le GSL a un tir intermédiaire au LV1 et au GEO3.1. Le kick est inférieur au LV1 et au GEO 3.1. Point de vue bruit, il est parfaitement similaire au GEO 3.1.

En moyenne le GSL a varié de 3,54 fps entre chaque tir. Il n’y a eu que 2 tirs sur 50 au-dessus de 10 fps. Soit moins d’un tir sur 25. Ce résultat est le place largement à la première place de régularité parmi les marqueurs que nous avons testés.

GSL
 

Galerie de photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Le GSL est actuellement le champion,  le challenger d’Eclipse. Il est certain qu’on retrouvera ses caractéristiques en partie dans le futur GEO4. Le GSL fait un bon dans l’évolution du GEO.

Certe son prix est au-dessus de tous les autres marqueurs sur le marché mais, avec son kit (embase, 2ième gâchette, e-portal), le GSL vaut clairement son prix par rapport au GEO 3.1.

Nous avons appréciéNous n'avons pas aimé
Sa fiabilitéIl a grossi de 36 g.
La qualité Planet Eclipse
Absence de macroline
Le programme de la carte, très complet
Sa facilité d'entretien
Sa régularité exceptionnelle
Son kit complet
Son kick quasi-inexistant

Remerciements au propriétaire du GSL de nous avoir permis de toucher ce marqueur d’élite.

Conseils de Black Tiger

Gardez les paramètres d’origine et le bolt d’origine, et réglez le switch sur le mode optique, plus précis. Vous pouvez même déserrer la vis de course avant de la gâchette pour ne plus entendre le clic lorsque vous tirez, c’est très déroutant mais ça fonctionne.

Mettez la valve SFR sur la poignée au maximum vers le haut (position ouverte), il ne sert à rien de bloquer la sortie d’air du solénoïde, nous n’avons pas remarqué de différence de performance.

Si vous souhaitez démonter le POPS, regardez la vidéo explicative ci-dessous.

Bonus

Vidéo de lancement

Menu de la Carte :

Une fois dans le menu de la carte, plusieurs options vous sont accessibles :

PRESET, 3 options :preset

  1. LOAD vous permet de charger :
  • USER 1, est une première mémoire qui vous permet de charger vos réglages personnalisés enregistrés préalablement.
  • USER 2  est une deuxième mémoire qui vous permet de charger vos réglages personnalisés enregistrés préalablement.
  • FACTORY, vous permet de charger les réglages par défaut à la sortie d’usine.
  • NPPL vous permet de charger les paramètres demandés par la NPPL.
  • PSP10 vous permet de charger les paramètres demandés par la PSP dans les petites divisions en 10 bps.
  • PSP12 vous permet de charger les paramètres demandés par la PSP dans les hautes divisions en 12 bps.
  • MS10 vous permet de charger les paramètres demandés par le Millénium.
  • CANCEL, pour annuler votre choix ou revenir en arrière.

2.   SAVE

  • USER 1 vous permet de sauvegarder vos paramètres sous la première mémoire.
  • USER 2 vous permet de sauvegarder vos paramètres sous la deuxième mémoire.
  • CANCEL vous permet d’annuler les paramètres choisis.

3.   BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

FIRE MODE, 3 options :FIRE MODE

  1. SEMI
    Votre GSL tirera coup par coup à chaque pression de la gâchette.
  2. RAMP
    Votre GSL tirera en ramping suivant les paramètres choisis dans le RAMP SETUP.
  3. CANCEL, pour annuler la sélection et revenir au menu antérieur.

 

 

 

 

 

 

 

ROF CAP, 3 options :ROF CAP

  1. ON
    Une fois activé, le ROF CAP permettra à votre GSL d’être limité en nombre de tir par seconde.
  2. OFF
    Votre GSL sera illimité en nombre de tir par seconde et donc la seule limite viendra de la vitesse de votre loader.
  3. CANCEL, pour annuler la sélection et revenir au menu antérieur.

 

 

 

 

 

BSON ROF  BS ON

Il s’agit de la limite maximale du nombre de tir quand les yeux sont activés. Les limites sont entre 4 et 30 billes par secondes. Vous pouvez affinés le réglage par 0,1 bps.

Pour être conforme au Millenium, réglez le sur 10.0 bps.

 

 

 

 

 

 

BSOFF ROF BS OFF

 

Il s’agit de la limite maximale du nombre de tir quand les yeux sont désactivés. Les limites sont entre 4 et 15 billes par secondes. Vous pouvez affinés le réglage par 0,1 bps.

Pour être conforme au Millenium, réglez le sur 10.0 bps.

 

 

 

 

 

RAMP SETUP, 7 options :

ramp setup

  1. TYPE
    –  STEP est un contrôle où le marqueur activera le ramping que si les pressions sur la gâchette correspondent aux paramètres SEMI SHOTS et KICK IN. La cadence de tir maximale sera fixée par le BS ON ROF si le ROF CAP est activé.
    –  LINEAR est un contrôle où le marqueur activera le ramping que si les pressions sur la gâchette correspondent aux paramètres SEMI SHOTS et KICK IN. La cadence de tir maximale sera fixée par la fréquence des pressions sur la gâchette multipliée par un taux du BS ON ROF (à déterminer dans le sous menu suivant RATE) si le ROF CAP est activé.
    –  CANCEL, annule et ne modifie pas les paramètres initialement choisis.
  2. RATE
    Ce paramètre n’est activé que si le mode LINEAR est choisi. Il s’agit du taux, avec lequel on multiple la fréquence des pressions sur la gâchette, qui détermine la cadence de tir maximale en LINEAR.
  3. SEMI SHOTS
    Il s’agit du nombre de tir en nécessaire avant que le ramping ne s’enclenche. Selon les règles Millenium, il faut 3 tirs en semi-automatique pour que le ramping puisse s’enclencher.
  4. KICK IN
    Il s’agit de la vitesse à laquelle les tirs déclencheurs du ramping doivent être produits. Selon les règles Millenium, il faut une vitesse de 5 bps.
  5. SUSTAIN
    Il s’agit de la vitesse à laquelle on doit presser la gâchette pour maintenir le ramping. Selon les règles Millenium, il est de 5 bps.
  6. RESTART
    Il s’agit d’un paramètre qui détermine le temps après la dernière pression (à vitesse adéquate) pendant lequel le ramping se maintien. En règle Millenium, il est de 0 seconde.
  7. BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

TIMING, 4 options :timing

  1. DWELL
    La dwell est le temps pendant lequel votre solénoïde envoit de l’air au bolt. Par défaut, elle est de 26,2 ms. Il est important sur les marqueurs Planet Eclipse de laisser ce paramètre a sa valeur d’usine.
  2. FSD COMP « First shoot droop-off compensation »
    Il s’agit de la compensation de la valeur de la dwell au premier tir. Effectivement, il faut augmenter la dwell au premier tir pour compenser le fait que le bolt soit « coller » à la can. Le paramètre est réglable de 0 à 5 ms. La précision du réglage se fait par dixième de milliseconde.
  3. FSD DELAY « First shoot droop-off delay »
    Il s’agit du temps qui doit s’écouler pour que le FSD COMP soit réactivé. Ce paramètre va de 0 min à 4h00.
  4. BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

 

 

FILTER, 8 options :filter

  1. DEBOUNCE
    Le debounce est le paramètre qui règle la sensibilité de la gâchette. En vérité, c est le paramètre qui empêche d’avoir des tirs dont l’origine n’est pas la pression sur la gâchette mais le kick ce qu’on appele le Bounce. Sur certains marqueurs ou sur des gâchettes trop courte, le kick peut lancer un nouveau tir non souhaité.
    Nous vous recommandons de placer le DEBOUNCE sur LEVEL 2.

Les paramètres suivants sont les sous paramètres du Debounce. Ils ne sont pas à modifier.

  1. EMPTY
  2. FULL
  3. PULL TM
  4. RELEASE TM
  5. PULL PT
  6. RELEASE PT
  7. BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

HARDWARE, 13 options :hardware

  1. TRIGGER
    Ce paramètre vous permet de choisir le moyen de détection par la carte de la pression sur la gâchette. Vous avez le choix en OPTO et SWITCH. Nous vous recommandons de garder le OPTO. Le système OPTI est basé sur un infrarouge donc ne s’ouvre pas d’usure mécanique contrairement au SWITCH qui est la lamelle en métal sur la carte qui fait TIC TIC TIC.
  2. SOLENOID
    Ce paramètre vous permet de choisir si vous souhaitez que votre solénoïde marche à pleine puissance et donc consomme plus ou l’inverse. Cela peut être interressant à activer en cas de grand froid.
  3. SOUND
    Active ou désactive les sons émis par la carte.
  4. TONES
    Active ou désactive les bips émis par la carte.
  5. BACKLIGHT
    Ce paramètre vous permet de régler le temps pendant lequel l’écran reste rétroéclairé sans pression sur un bouton de la poignée.
  6. RED LEVEL
  7. GRN LEVEL
  8. BLU LEVEL
    Ces 3 paramètres vous permet de choisir la quantité de rouge, vert et bleu que vous souhaitez mélanger pour obtenir une couleur personnalisé de votre écran.
  9. CONTRAST
    Ce paramètre vous permet de régler l’intensité de l’écran LCD de la carte.
  10. AUX OUT
  11. AUTO OFF
    Ce paramètre vous permet le temps pendant lequel votre marqueur reste allumer sans que vous ne l’utilisiez avant de s’éteindre.
  12. DBL CLICK
    Le double click remplace la pression continue sur les boutons de la poignée de votre marqueur.
  13. BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

TRAINING, 3 options :training

  1. OFF
  2. ON
  3. CANCEL, pour annuler la sélection et revenir au menu antérieur.

Le training permet de faire émettre par votre marqueur un bio à chaque pression de la gâchette et ainsi simuler  le ramping de votre marqueur sans que celui-ci soit sous air et donc prêt au tir.

 

 

 

 

 

SHOT COUNT, 3 options :shoot count

  1. GAUGE
  2. GAUGE MAX
  3. BACK, pour revenir au menu antérieur.

Le shot count compte le nombre de tir exécuté par votre marqueur. Sur l’écran de départ, si vous affichez le compteur, vous pouvez mettre ce compteur à zéro en pressant sur le bouton du bas.

 

 

 

 

 

game timer

 

GAME TIMER

  1. GAME
    Ce paramètre vous permet de régler le temps du compte à rebours.
  2. ALARM
    Ce paramètre vous permet de régler à quel moment vous souhaitez entendre une alarme lorsque votre compte à rebours est activé.
  3. START
    Ce paramètre vous permet de décider la manière que vous souhaitiez que votre compte à rebours commence. Vous avez le choix entre presser le bouton du haut de la poignée ou sur la gâchette.
  4. BACK, pour revenir au menu antérieur.

 

 

EXIT : pour sortir du menu et revenir sur l’écran de départexit
 

 

Tags:

Trackback from your site.

Leave a comment

Rejoignez-nous aussi sur: